06 février 2010

"Le ciel est par dessus le toit" ...

de Paul Verlaine (1844 - 1896) ...   Le ciel est, par dessus le toit, Si bleu, si calme !   Un arbre, par dessus le toit, Berce sa palme.   La cloche, dans le ciel qu'on voit, Doucement tinte.   Un oiseau sur l'arbre qu'on voit Chante sa plainte.   Mon dieu, mon dieu, la vie est là Simple et tranquille.     Cette paisible rumeur là Vient de la ville.   Qu'as-tu fait, ô toi que voilà Pleurant sans cesse,   Dis,... [Lire la suite]
Posté par pinobe3 à 16:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

18 octobre 2009

Pour l'occasion...

"Avant 50 ans on est jeune et beau. Après on est beau." Jacques Higelin qui a dit cela un jour... Mouais, cela se discute... Joyeux anniversaire tout de même quand tu passeras par là mon vieil ami :-)        " L'anniversaire de naissance n'est, en somme, que la commémoration de la farce sinistre que nous ont faite nos parents en nous mettant au monde" Alexandra David-Neel        Quant à Victor Hugo il disait que "40 ans, c'est la vieillesse de la jeunesse,... [Lire la suite]
Posté par pinobe3 à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
26 octobre 2008

Bizarre...

les photos ne veulent plus arriver jusqu'à mon message... petit problème passager j'espère... Tant pis, en échange vous aurez droit à une autre petite histoire courte de Nasreddin ! " Un inspecteur municipal, en train de faire sa tournée de nuit, rencontra sur son chemin, à une heure indue, Nasreddin Hodja qui marchait d'un air distrait. - Que cherches-tu, à cette heure-ci, dans la rue ? lui demanda t-il. Le Hodja, de répondre : - J'ai perdu mon sommeil, et je le cherche ! "
Posté par pinobe3 à 11:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 octobre 2008

Tout simplement...

Tous les vendredis matin, Nasrudin se rendait au marché de la ville voisine pour y vendre un âne. Ses ânes étaient toujours magnifiques et pour le prix qu'il en demandait toujours très bas, de loin inférieur à la valeur de la bête. Un jour, un riche marchand l'aborda : " je n'arrive pas à comprendre comment tu fais, Nasrudin. Je vends mes ânes le moins cher possible, mes serviteurs obligent les paysans à me fournir le fourrage gratuitement, mes esclaves s'en occupent sans être rétribués, et malgré cela je ne peux rivaliser... [Lire la suite]
Posté par pinobe3 à 12:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 octobre 2008

Clin d'oeil...

et Joyeux Anniversaire si tu passes par là l'Ami... Quand j'aurai du vent dans mon crâneQuand j'aurai du vert sur mes ossesP'tet qu'on croira que je ricaneMais ça sera une impression fosseCar il me manqueraMon élément plastiquePlastique tique tiqueQu'auront bouffé les ratsMa paire de bidulesMes mollets mes rotulesMes cuisses et mon culeSur quoi je m'asseyoisMes cheveux mes fistulesMes jolis yeux cérulesMes couvre-mandibulesDont je vous pourléchoisMon nez considérableMon coeur mon foie mon râbleTous ces riens admirablesQui m'ont... [Lire la suite]
Posté par pinobe3 à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2008

Histoire du soir...

Nasrudin demanda un jour à sa femme de préparer  du halva et il lui donna pour ce faire tous les ingrédients nécessaires. Elle en fit en grande quantité, et le Mulla mangea presque tout. Cette nuit là, alors qu'ils étaient au lit, il la réveilla brusquement. " je viens d'avoir une pensée remarquable ! - Ah ! Laquelle ? - Apporte-moi le reste du halva, et je te le dirai. " Elle se leva et lui apporta le halva qu'il mangea. " Et maintenant, Nasrudin, dis-moi quelle était cette pensée, sans quoi... [Lire la suite]
Posté par pinobe3 à 21:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mai 2008

Petite citation du soir...

"Toutes les grandeurs de ce monde ne valent pas un bon ami." Voltaire (1694-1778)
Posté par pinobe3 à 21:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 mai 2008

Juste un petit texte ce soir...

"Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit, Parlez-nous des Enfants.Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même,Ils viennent à travers vous mais non de vous.Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas. Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,Car ils ont leurs propres pensées.Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas... [Lire la suite]
Posté par pinobe3 à 19:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]