... je suis donc allée passer deux jours dans les Hautes-Alpes... vous savez, à Gap, là où le ciel est toujours bien plus bleu qu'à Grenoble (pas difficile il faut dire!)... les Hautes-Alpes et Gap c'est aussi un certain nombre d'années de ma vie, une partie de mon histoire... rassurez-vous je ne vais pas vous la raconter... ses rires, ses pleurs... ses joies ses chagrins... 24 années... ce serait bien trop long, parfois trop douloureux, et sûrement très nostalgique... cette nostalgie qui nous envahit parfois quand on se penche sur les années qui passent... 24 années qui ont largement contribué à faire de moi ce que je suis aujourd'hui...

Me voici donc partie vers le col de Lus-la-Croix-Haute avec un temps maussade de chez maussade...

HA  une fois le col passé j'ai commencé à entrevoir au loin une lumière qui laissait présager que les cieux seraient plus cléments arrivée à destination...

HA__1_  ... et en effet, plus j'avançais sur la route plus le ciel devenait bleu...

HA__2_ ... je laissais les nuages menaçants dans mon dos...

HA__3_ ... encore un petit coup d'oeil dans le rétro, des nuages...

HA__4_ ... mais le ciel bleu devant... 

HA__5_

HA__6_

HA__7_

HA__8_ ... oui, j'ai honte, je ne me suis pas toujours arrêtée pour prendre quelques photos, mais la circulation n'était pas vraiment intense...

HA__9_ 

HA__10_

HA__11_

HA__12_

HA__13_ ... bleu, bleu le ciel... mis à part cette barre de nuages qui recouvre régulièrement le Champsaur, et souvent toute la journée... à se demander parfois si le Champsaur fait vraiment parti des Hautes-Alpes d'ailleurs, tellement le temps y est différent... à mon avis cela doit être une enclave de l'Isère ;-)... 

HA__14_

HA__15_ ...vue sur Gap en fin d'après midi... c'était mon lot quotidien quand je travaillais encore là bas... au moins côté vue on n'avait pas à se plaindre... d'autant que si je restais assise je ne voyais même pas la ville, que les montagnes... je n'ai pas gagné au change, promis je vous montre un de ces jours...